« Le plus grand écran d'Asie | Accueil | Le métro à la Chinoise »

17 juin 2009

Je suis Chinois et je passe en premier!

Le Chinois s'entête, il veut passer en premier.

C'est même une fierté, de ne "pas perdre la face" et que lorsque l'on a décider de passer, on passera coûte que coûte devant l'autre. Pas mal de personne m'en avait parlé à mon arrivé. Effectivement, au fur et à mesure que je vie en Chine je comprend la chose. Je vais illustrer mes propos pas quelques exemples de situations :

En voiture:

Les Chinois et plus particulièrement les taxis sont les rois du zizagement et du changement de voie expresse pour gagner une ou deux places qu'ils perdent 5 minutes plus tard. Etonnamment, je trouve qu'il y a peu d'accident proportionnellement à leur conduite dangereuse mais lente; "mànzǒu" (signifie "prend soin de toi mais littéralement "marche doucement") comme ils savent si bien le dire et le faire.

Ascenseur et métro:

Typiquement, vous voulez sortir d'un de ses 2 moyens de locomotion. Le Chinoi va vouloir entrée avant que vous sortiez. Tous devant la porte prêt à surgir, dès que celle-ci est ouverte, ils tenteront de rentrer même en voyant que vous voulez sortir et que vous libériez une place.


Les trajectoires:

En effet, j'ai remarqué quelque chose qui me fait rire lorsque je marche dans Tianjin. Lorsque je traverse une route et que ma trajectoire coupe celle d'un vélo ou d'une voiture, leur comportement m'étonne, j'illustre: 

T

Moment T: La voiture ou le Chinois est en rouge, je suis en bleu, nous avons tout deux droit à vitesse constante.

T+1logique

Moment T+1 (logique occidentale): Ayant largement le temps de passer en croissant sa trajectoire, la logique serait que le véhicule chinois maintienne sa trajectoire et sa vitesse.

T+1bisare

Moment T+1 (logique chinoise): Le véhicule me voyant va vouloir passer devant moi, parcourant une plus grande distance et le plus souvent en accélérant, m'amenant souvent à m'arrêter pour ne pas qu'il me percute.

A Carrefour:

Je suis le plus souvent simple piéton (sans caddie). Certains rayon sont petits et il n'y a pas la place pour plus de deux caddies. Si un rayon est déjà encombré de caddies sur le côté et que vous voulez passer, le Chinois va venir sans hésitation s'encombrer dans le peu d'espace qu'il reste. Il ne fera pas 1m de plus n'ayant pas de place et vous, vous êtes bloqué. 

Mon explication est peut-être floue, mais dans l'idée c'est je préfère bloquer le passage inutilement que de laisser passer ceux qui le peuvent.

Dans la file d'attente:

Je vous invite à consulter l'article que j'avais déjà publié.

Conclusion:

Ca se passe comme ça dans 95% de ces situations, on voit ici une différence culturelle ou peut-être un manque ou une différence d'éducation? 

Il faut rester calme par rapport à ça, malgré tout il m'arrive parfois que ça m'agace quand la situation est vraiment débile (plus typiquement la situation de Carrefour). Et ne croyez pas que ceux-ci vous feront une faveur par ce que vous êtes étranger, à moins d'être une fille et de tomber sur un Chinois intéressé :).

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e5517a64b2883401157027d7cb970c

Voici les sites qui parlent de Je suis Chinois et je passe en premier! :

Commentaires

Scoop.it Chine

Mes Partenaires

Envoyez moi un email!

Moteur de recherche interne

  • Loading

Recent Comments

About Me

Blog powered by TypePad